Vous êtes ici : Accueil / Services en ligne / Actualités / Stanislas Wojtasinski, mort pour la France

Services en ligne

Stanislas Wojtasinski, mort pour la France

Cette photographie est sans doute la dernière où apparait au complet la famille Wojtasinski mettant en scène les enfants, Ginette, Paulette et Thérèse, âgées respectivement de 10, 5 et 3 ans, et leurs parents, Marie-Thérèse et Stanislas qui avaient quitté la commune de Croix pour s’installer à Wasquehal, au 108 de la rue de Lille.

Stanislas Wojstasinki, Polonais né en 1915 à Langenbochum en Allemagne, s’intègre parfaitement dans la société, se marie et exerce la profession de jardinier. Connu depuis de nombreuses années dans le milieu sportif local sous le pseudonyme de ''Stanis'' en tant que footballeur à l’Association Sportive Wasquehalienne puis à l’Union Sportive de Wasquehal, il est considéré comme un ''As de la balle ronde'', c’est ainsi que la presse locale le rapporte.

Peu avant le déclenchement de la 2e Guerre mondiale, Stanislas s’engage dans la légion étrangère à Lille et intègre le 12e régiment étranger pour défendre sa Patrie d’adoption. Il avait par ailleurs envisagé d’acquérir la nationalité française.

Lorsque son régiment prend part à la Campagne de France, Stanislas est placé sous les ordres du capitaine Thomas, commandant la 3e compagnie. Dès l’ouverture des hostilités, en mai 1940, il fait partie des légionnaires chargés de contenir l’avancée allemande à Soissons. Or, après quelques semaines de combats acharnés, ''Tenir jusqu’au bout, sans esprit de recul'' fut l’ordre donné au 12e REI, qui s’était replié vers la Seine pour protéger les débris de la VIème armée dans la débâcle. C’est durant ces opérations héroïques qu’un grand nombre de légionnaires tomba au Champ d’honneur. Stanislas Wojtasinski, blessé grièvement, succombe le 14 juin 1940, après avoir été évacué à l’hôpital de Fontainebleau. Il venait d’avoir 25 ans.

Thérèse n’était âgée que de 3 ans en 1940 lorsque le Maire de Wasquehal, Henri Détailleur, est venu personnellement présenter les condoléances à la famille. De ce père qu’elle n’a peu connu, elle ne retient que des bribes de souvenirs. C’est assez récemment qu’elle a eu le désir de se recueillir sur sa tombe, vœu également partagé par son fils, Fabrice Devos. Malgré les recherches effectuées auprès de l’administration et sur Internet, aucune tombe ou stèle retraçant la mémoire de Stanislas n’a été décelée...

C’est pourquoi la famille a initié une demande auprès de Madame le Maire de Wasquehal pour qu’il soit gravé les nom et prénom de Stanislas Wojtasinski sur le monument aux Morts, érigé rue Delerue.

Démarche légitimement acceptée pour l’accomplissement du devoir de mémoire que la ville de Wasquehal doit rendre à Stanislas Wojtasinski, en tant que ''Mort pour la France'' et qui se concrétisera par une cérémonie le 22 septembre prochain.

Cérémonie "Stanislas Wojtasinski,mort pour la France" - Samedi 22 septembre, Monument aux morts rue Delerue - 11 h