Vous êtes ici : Accueil / Services en ligne / Actualités / Centenaire 14-18 - Wasquehal mobilisée pour se souvenir

Services en ligne

Centenaire 14-18 - Wasquehal mobilisée pour se souvenir

Le 11 Novembre 1918, l’Armistice mettait fin à une guerre dévastatrice qui fit 1,7 millions de morts et plus de 4 millions de blessés côté français. Pour se souvenir des Poilus et des civils tombés, des survivants traumatisés et aussi célébrer la paix, toute la ville s’est mobilisée. Durant tout le mois de novembre, des expositions, des livres poignants, des spectacles vivants, des concerts et tours de chant vous seront proposés aux quatre coins de la cité. De grands moments d’émotion à l’heure des commémorations.

Samedi 10 novembre 2018 à 19 h, église Saint-Nicolas : Veillée souvenir
Pour célébrer le centenaire de l’Armistice, l’Orchestre d’Harmonie Municipale s’associe à deux ensembles vocaux wasquehaliens pour ce concert exceptionnel. En première partie, l’orchestre accompagnera le Choeur Maîtrisien du Conservatoire dans des extraits de ‘‘L’homme qui titubait dans la guerre’’ d’Isabelle Aboulker. En seconde partie, c’est avec l’ensemble Divertimento qu’il s’allie et nous proposera la cantate ‘‘Liberté’’ de Roger Calmel. La soirée se poursuivra sous le marché couvert avec un chœur d’enfants des écoles wasquehaliennes.

Suivie d'un bal populaire à 21 h, place Mendès-France : SWING ME BABY
Swing Me Baby est une formation jazz lilloise née pour vous faire danser. Laformation s’inspire de l’univers musical des années 30 – 40, le temps des bigbands,des standards swing, quand jazz et danse ne faisaient qu’un. Swing MeBaby recrée cette ambiance autour des années 30 où danseurs et mélomanes se retrouvent et partagent une émotion commune pour cette époque faste,marquée aux États Unis par la prohibition, les speakeasy mais aussi par une culture de la musique jazz liée à la danse.

Dimanche 11 novembre à 11 h, monument aux morts : Commémoration du 11 novembre
Cette commémoration sera suivie d'un discours à l'hôtel-de-ville.

Samedi 24 novembre à 20 h, espace Gérard-Philipe : Spectacle "Parole d'un survivant"
La mobilisation générale a bien eu lieu. Il y a tout juste un an, le service culture de la ville lançait un appel aux associations et à la population pour marquer d'une pierre blanche le centenaire de l'armistice de 1918. L'idée ? Rassembler toutes les énergies pour monter un spectacle vivant de niveau professionnel, interprété par des amateurs venus de tous horizons. Une quarantaine d'acteurs en herbe se sont rapidement impliqués, et tout le monde s'est mis à bûcher. Tout est alors parti d'une feuille blanche que s'est chargé de remplir Yves Thorez, auteur d'un texte narrant l'histoire d'un Poilu, forcément miraculé, qui à la veille d'une Seconde Guerre Mondiale déjà rampante, tire la sonnette d'alarme. Face à la folie des hommes, sommes nous encore capables d'entendre la ''Parole d'un survivant ?'' Le service Culture s'est entouré de l'auteur, de deux metteurs en scène et de mille forces vives pour que le 24 novembre prochain, ce spectacle intergénérationnel et interculturel devienne le véritable point d'orgue des célébrations de l'Armistice. ''C'est une belle aventure collective, pleine de richesse humaine. Nous prenons vraiment plaisir à être ensemble, se réjouit déjà Yves Thorez. Nous avons commencé les premières répétitions en mai et depuis la rentrée de septembre, nous répétons tous les jeudis par petits groupes et tous les week-end avec toute la troupe. Personne ne manque à l'appel, pas même les quatre enfants qui font partie du spectacle. Nous sommes en train de réussir ce que nous espérions : aller chercher le meilleur de ce que tout le monde pouvait donner.'' Avec l'incroyable travail d'Initiatives Jeunesse (IJ) pour les décors et costumes, l'apport précieux du Conservatoire pour le côté danse et musique et l'énergie positive de tous les bénévoles, le pari est en passe d'être réussi. En mémoire des 12 millions de morts massacrés avec beaucoup de détachement pour une guerre qui ne devait durer que quelques mois. Une guerre de position qui ne dura malheureusement que trop longtemps.
Réservations : https://www.weezevent.com/parole-d-un-survivant

Dimanche 25 novembre à 15 h, espace Gérard-Philipe : Spectacle vivant "Pierre et Louise : Regards croisés"
A partir de la correspondance inédite d’un soldat de 14-18 et de sa fiancée, la fin de la guerre est vécue par Pierre et Louise entre la lassitude d’un conflit meurtrier interminable et la fulgurance d’un amour naissant menant en quelques mois du coup de foudre au mariage. Séparés par la guerre, leurs lettres sont pour Pierre et Louise des traits d’union indispensables pour la survie de leur amour. Une création des élèves et professeurs du Collège Calmette qui a reçu le soutien officiel de la Mission du Centenaire.
Réservations : www.calmette.net. / Une autre représentation sera proposé le mardi 18 décembre à 10 h.

Exposition

Jusqu'au 16 novembre
"Collection privée"
Mairie, de 8 h 45 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 45

Du 1er au 30 novembre
"Collectionneur du Capreau"
Mairie Annexe, du mardi au vendredi, de 9 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30 le samedi de 9 h à 12 h.

Du 2 au 16 novembre
"Le Nord en Guerre"
Mairie, de 8 h 45 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 45

Du 19 au 25 novembre
"Collections privées"
Hall de l’Espace Gérard-Philipe (aux horaires d’ouverture)

Du 19 au 30 novembre
"Le Miroir"
Mairie, de 8 h 45 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 45