Vous êtes ici : Accueil / Culture / Conservatoire / Des actions de diffusion nombreuses

Culture

Des actions de diffusion nombreuses

Acteur essentiel de la vie culturelle locale, le Conservatoire occupe une place importante dans la saison. Les manifestations proposées sont de plusieurs ordres :

Les spectacles

Temps forts de l’année, deux spectacles (un à l’approche de Noël, un autre en fin d’année scolaire), permettent une représentation la plus large possible des classes et des ensembles du Conservatoire. Ils se déroulent traditionnellement à la Salle Gérard Philipe (475 places avec régie son et lumière)

Les concerts

Ils se déroulent généralement à l’Eglise Saint-Nicolas et permettent d’entendre les grands ensembles du Conservatoire. L’orchestre d’harmonie assure traditionnellement un concert intitulé « Veillée Souvenir», tous les ans, le 10 novembre. Un concert est proposé chaque année par l’orchestre « Trifolies ».

Les auditions thématiques

Volontairement thématiques et transversales, elles permettent de faire entendre différentes classes autour d’un projet commun. C’est le cas notamment de l’audition « jeunes artistes », qui permet d’entendre les élèves des premières années d’apprentissage ou l’audition  « Carnaval », volontairement festive et déguisée.

Les projets de classe

Ils permettent un focus sur la classe porteuse de cette action de pédagogie de projet. Ils se déroulent généralement à la Salle des fêtes ou  à l’espace Gérard Philipe. Cette année plusieurs projets sont ainsi portés par les classes de flûte, de piano, de guitare ou d’atelier vocal 1er cycle. 

Les étrennes du Conservatoire

Traditionnellement porté par la classe de flûte, cet événement annuel vise à transmettre la musique au sein de structures médicalisées de la Ville (EHPAD,foyer logement). L’occasion pour les musiciens en herbe de partager leur passion avec un public dit « empêché » dans un souci d’échange et de partage.

Les diffusions « hors Ville »

Dans la cadre d’actions telles que, le Lille Piano’s Festival (organisé par l’orchestre National de Lille), les Happys days (Opéra de Lille) ou encore les rencontres de guitares et autres projets avec Harp en nORd réunissant bon nombre de harpistes, mais aussi les Fous du sax, le Conservatoire assure une diffusion bien au-delà des frontières de la ville et ce, dans une démarche constante de travail en réseau sur le territoire.